Un livre blanc pour proposer des organisations du travail plus inclusives 

Un travail pluridisciplinaire pour approfondir ce sujet

Les retours des membres des associations de malades chroniques, comme les interventions menées en entreprise par le cabinet Ariane Conseil, spécialiste des questions de handicap et de santé au travail, montrent les difficultés rencontrées par les malades pour concilier au jour le jour maladies chroniques et emploi.

Sur l’initiative d’Ariane Conseil, une réflexion a été menée en 2017 et 2018 par un groupe pluridisciplinaire qui croise tous les regards : entreprises, médecins du travail, médecins de soin, assistante sociale, psychologue du travail, juriste, institutionnels ainsi que des représentants du collectif [Im]patients, Chroniques et Associés, qui regroupe 14 associations de personnes atteintes de maladies chroniques.

Le groupe a travaillé sur 4 thèmes :

>> Le partage de la maladie avec le collectif de travail (management et collègues), parce que le partage est la condition indispensable à la prise en compte des besoins
>> La sensibilisation et l’accompagnement du manager et de l’équipe confrontés à une situation individuelle de maladie chronique
>> La mise en œuvre de politiques collectives en entreprise et de formes d’organisations du travail plus inclusives
>> Les leviers d’actions pour faire de l’emploi un élément à part entière de la vie des personnes concernées par la maladie

L’ambition du livre blanc : faire bouger les lignes…

Dès sa constitution, les objectifs que le groupe fixe au livre blanc sont clairs : pour offrir aux personnes atteintes de maladies chroniques un cadre professionnel inclusif, il faut mobiliser l’ensemble des acteurs… Comment ?>> En aidant les employeurs à prendre la mesure de la question et des besoins de leurs salariés concernés et de leurs équipes et les orienter vers des premières pistes d’actions.

>> En aidant les employeurs à prendre la mesure de la question et des besoins de leurs salariés concernés et de leurs équipes et les orienter vers des premières pistes d’actions
>> En aidant les personnes souffrant de maladies chroniques à réfléchir à l’intérêt et à la manière de partager leurs difficultés de santé… mais aussi à disposer d’une meilleure capacité d’action sur les voies de conciliation de leur maladie en rapport avec leur besoin et envie de travailler
>> En portant auprès des pouvoirs publics quelques mesures prioritaires pouvant constituer une aide réelle pour les employeurs comme pour les personnes touchées par une maladie chronique.

Télécharger le livre blanc